Sommaire

Une toux rauque ressemblant aux aboiements d'un petit chien témoigne dans la plupart des cas d'une inflammation du larynx.

Touchant les adultes ou les enfants, elle peut chez ces derniers nécessiter une consultation en urgence, lorsque des troubles respiratoires lui sont associés. Voyons cela ensemble.

Laryngite : qu'est-ce que c'est ?

La laryngite correspond à l'inflammation du larynx, portion des voies respiratoires supérieures contenant les cordes vocales. Les formes aiguës sont très courantes chez le jeune enfant de moins de 5 ans et sont virales dans 95 % des cas, principalement causées par des virus Parainfluenzae.

Si cette affection est bénigne chez l'adulte, elle est plus sérieuse chez le jeune enfant, chez qui les voies respiratoires sont étroites. Elle peut entraîner des difficultés respiratoires, une cyanose (l'enfant prend une teinte bleutée) et nécessiter une consultation en urgence.

Certaines formes, devenues rares, sont d'origine bactérienne. Elles sont causées par l'Haemophilus influenzae et entraînent un gonflement de l'épiglotte responsable d'une asphyxie. Une prise en charge rapide est indispensable.

Caractéristiques de la toux laryngée

Une laryngite peut facilement être identifiée par la toux très caractéristique qui l'accompagne. Elle ressemble au cri d'un phoque ou aux aboiements d'un chien et apparaît généralement brutalement, dans la nuit :

  • Chez l'enfant, un son aigu peut également se produire à l'inspiration : le « stridor ».
  • La laryngite s'accompagne également souvent d'une modification de tonalité de la voix liée à l'inflammation des cordes vocales : elle devient rauque, enrouée ou s'éteint.
  • Le patient se racle fréquemment la gorge.

L'affection débute fréquemment par un simple rhume, et peut s'accompagner d'une fièvre légère (moins de 38,5 °C).

Traitements de la toux en cas de laryngite

Pour soulager les symptômes respiratoires, et notamment la toux en cas de laryngite chez l'enfant, il est indiqué :

  • D'utiliser un humidificateur d'air ou de placer des coupelles d'eau sur les radiateurs. Un air chargé d'humidité limite les irritations et atténue ainsi la toux.
  • D'abaisser la température de la pièce à 17 ou 18 °C.
  • Il est également possible d'utiliser sa salle de bain comme sauna : porte fermée, l'eau chaude est allumée pour que la pièce se charge de vapeur. Au plus fort de la crise, cette méthode peut atténuer les symptômes respiratoires en une quinzaine de minutes.

Les sirops antitussifs classiques ne sont pas utiles en cas de laryngite.

La maladie étant principalement virale, la prescription d'antibiotiques est inutile. Dans les cas les plus sérieux, l'enfant peut recevoir des nébulisations de corticostéroïdes ou d'adrénaline, sous surveillance cardio-respiratoire étroite. Une intubation trachéale est parfois indispensable.

Laryngites chroniques : qu'est-ce que c'est ?

Les laryngites sont dites chroniques lorsqu'elles durent plus de 3 semaines. Elles sont liées :

  • chez l'adulte, au tabagisme et/ou à la consommation d'alcool qui irritent le larynx ;
  • à un reflux gastro-œsophagien, ou les sécrétions de l'estomac agressent la muqueuse ;
  • à une sollicitation forte de la voix, associée à certaines professions ou activités (le chant par exemple) ;
  • à des allergies.

Il convient ainsi de limiter l'exposition aux facteurs incriminés.

En cas de laryngites liées à l'utilisation de la voix, il convient de la mettre au repos dès que possible. Et contrairement à ce que l'on pourrait imaginer, chuchoter ne ménage pas les cordes vocales !

Prenez soin de votre gorge grâce à nos contenus :