Sommaire

L'asthme est une inflammation des voies respiratoires, et en particulier des bronches, qui entraîne plusieurs symptômes respiratoires dont une toux. La présence d'asthme et de toux sont donc souvent liés.

Asthme et toux : définition

L'asthme est une maladie chronique qui intervient sous forme de crises au cours desquelles les symptômes respiratoires apparaissent. Elle concerne près de 5 % de la population.

Le reste du temps, la respiration est normale et la toux absente (en-dehors de toute autre pathologie).

Symptômes de l'asthme

Les symptômes de l'asthme sont marqués en cas de crises, mais sont parfois inexistants le reste du temps. Ils peuvent toutefois être intermittents ou constants en fonction des éléments déclencheurs.

Les principaux symptômes sont d'ordre respiratoire :

  • dyspnée (difficultés respiratoires) ;
  • respiration sifflante ;
  • oppression thoracique ;
  • toux sèche.

Il s'agit là du tableau clinique le plus fréquent. Toutefois, certains asthmatiques ne présentent qu'une toux chronique (ou une gêne respiratoire) qui est essentiellement présente lors du coucher ou suite à un effort physique.

Lire l'article Ooreka

Facteurs de risque communs à l'asthme et à la toux

Les facteurs de risque favorisant l'asthme sont assez proches de ceux qui entraînent des problèmes de toux.

Parmi eux, on retrouve :

  • la pollution ;
  • l'air froid ;
  • les allergies, avec un asthme allergique ;
  • le tabac :
    • le tabagisme passif ;
    • chez le fumeur ;
  • les contrariétés.
Lire l'article Ooreka

Signes avant-coureurs

Certains signes avant-coureurs d'une crise d'asthme, comme la toux, existent.

Outre des maux de tête et des symptômes digestifs et cutanés, on peut observer :

La crise d'asthme proprement dite se traduira par des quintes de toux sèche. Ces quintes de toux d'asthme ont toutefois tendance à ramener des crachats perlés et visqueux.

Souvent, après une crise importante, la respiration reste sifflante même une fois la crise passée. Ce sifflement est accentuée par une expiration forcée.