Sommaire

 

Une toux grasse (ou toux productive) signe la présence de sécrétions dans les voies respiratoires et il est nécessaire d'en connaître la cause (bactérie, pollution...).

Il faut savoir qu'une toux grasse n'est pas toujours synonyme d'infection ou de rhume. Elle reste un symptôme parmi d'autres.

Mécanisme de la toux grasse

Lorsque de petites particules (qu'il s'agisse d'un microbe, ou de poussière par exemple) irritent les bronches ou la gorge, elles vont augmenter leurs sécrétions de mucus. De fait, lorsqu'on tousse, la toux est dite grasse, car encombrée de mucus.

Lire l'article Ooreka

Cette toux productive permet une expectoration destinée à faire remonter les particules regroupées en amas sous formes de glaires. En les recrachant, elles cesseront d'encombrer nos voies respiratoires.

Ainsi, la toux est un mécanisme de défense nécessaire, quoique généralement désagréable.

Origines de la toux grasse

La toux grasse peut avoir de nombreuses origines qui peuvent être :

En cas de syndrome grippal, la toux grasse apparaît après un épisode de toux sèche.

Principe du traitement de la toux grasse

Indépendamment de l'origine, le traitement de la toux grasse visera à faciliter l'évacuation des mucosités.

Pour cela :

  • les médicaments dits expectorants serviront à expulser les mucosités ;
  • les mucolytiques permettront de fluidifier les sécrétions de manière à rendre leur expulsion plus simple.

Le traitement d'une toux grasse dure généralement 4 ou 5 jours.

Bien entendu, retrouver la cause de la toux sera fondamental afin de procéder à la mise en place d'un traitement adapté, la toux n'étant qu'un symptôme.

L'expectoration peut parfois être suffisamment significative pour permettre de poser le diagnostic.

Aussi dans la rubrique :

Comprendre la toux

Sommaire