Toux et homéopathie

Écrit par les experts Ooreka

Il est possible de soigner la toux par homéopathie. Les médicaments homéopathiques peuvent soigner de nombreux types de toux, en s'intéressant à tous les symptômes annexes afin de sélectionner le remède le plus adapté.

Analyse préalable de la toux par l'homéopathe

En plus de déterminer si la toux est sèche ou grasse, l'homéopathe a besoin de connaître :

  • les moments de survenue de la toux ;
  • les douleurs associées ;
  • les caractéristiques de la respiration ;
  • les éléments qui soulagent la toux ou au contraire qui l'aggravent...

De façon générale, on prendra 3 granules trois fois par jour du médicament sélectionné à une dilution de 7 ou de 9 CH.

Toux et homéopathie

Toux et homéopathie : cas de la toux sèche

Il existe un nombre considérable de formes de toux sèches, et les exemples ci-dessous ne sont pas exhaustifs. Pour plus de précisions, consultez un homéopathe professionnel.

Toux sèche Respiration Autres symptômes Homéopathie
  • Augmentée la nuit ;
  • aboyante et violente ;
  • avec expectorations ;
  • crachats visqueux ;
  • douleur à la déglutition ;
  • sensation de brûlure et de sécheresse au larynx.
  • Toux augmentée à la respiration profonde (ou après l'effort) ;
  • difficultés respiratoires.
  • Douleur à l'estomac ;
  • peau brûlante ;
  • transpiration ;
  • céphalées importantes.
Belladonna
  • toux nocturne violente ;
  • en quintes ;
  • augmentant en position allongée ;
  • provenant de la poitrine.
  • Sifflante ;
  • enrouement ;
  • brûlure dans le larynx ;
  • oppression ;
  • difficultés à respirer.
  • Coloration bleuâtre du visage ;
  • douleurs thoraciques ;
  • vomissement après la toux.
Drosera
  • Spasmodique ;
  • évoquant une coqueluche ;
  • améliorée en buvant froid.
Suffocation.
  • Coloration bleuâtre du visage ;
  • spasme du larynx à la toux.
Cuprum metallicum
  • Violente (explosive) ;
  • spasmodique ;
  • impossible à réprimer.
  • Rougeur du pharynx ;
  • vomissements de mucosités.
Corallium rubrum
  • Quintes de toux avec chatouillis ;
  • expectoration de mucus filant et visqueux ;
  • toux du matin et du soir (23h).
  • Augmentation des symptômes à la chaleur ;
  • amélioration au frais ou en buvant froid.
Coccus cati
  • Quintes toutes les deux heures environ ;
  • spasme du larynx pendant la toux.
Suffocation (blocage respiratoire). Coloration bleuâtre du visage. Mephitis putorius
Toux spasmodique avec une toux qui donne envie de tousser davantage. Ignatia
  • Brève et irritante ;
  • survenant brutalement après exposition au vent froid et sec ;
  • nocturne ;
  • spasmodique ;
  • suffocante.
  • Courte ;
  • difficile;
  • sécheresse dans la poitrine.
  • Maux de tête,
  • peau sèche et chaude ;
  • état fébrile ;
  • agitation, panique.
Aconitum
  • Profonde ;
  • avec beaucoup d'éternuements (surtout le matin) ;
  • avec crachats verdâtres.
Enrouement. Refroidissement avec un faible courant d'air. Ammonium phosphoricum
  • Toux augmentée :
    • la nuit,
    • à l'air,
    • en buvant ;
  • éternuements violents.
  • Oppression ;
  • sensation d'étouffer ;
  • sifflements ;
  • enrouement.
  • Sensation de brûlures des fosses nasales ;
  • yeux rouges ;
  • fatigue ;
  • frissons ;
  • douleurs nerveuses.
Arsenicum album
  • Continue la nuit ;
  • fréquente le jour ;
  • avec raclement de gorge.
  • Enrouement ;
  • râle muqueux.
  • Soif vive ;
  • diarrhée ;
  • insomnie.
Chamomilla
  • Toux douloureuse ;
  • aggravée la nuit.
  • difficulté à avaler ;
  • narine droite bouchée ;
  • mal de gorge côté gauche.
  • Froid aux pieds ;
  • langue :
    • rouge,
    • douloureuse,
    • sèche.
Gelsemium

Besoin de mutuelle santé? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

Toux et homéopathie : cas de la toux grasse

Toux grasse Respiration Autres symptômes Homéopathie
  • Initialement sèche et douloureuse, elle devient progressivement grasse ;
  • importante ;
  • jaunâtre ;
  • teintée de sang.
Sensation de brûlure dans la poitrine.
  • fièvre légère ;
  • asthénie ;
  • alternance entre rougeur et pâleur du visage ;
  • épistaxis (saignement de nez).
Ferrum phosphoricum
  • Grasse le jour mais sèche la nuit ;
  • mucosités épaisses ;
  • jaunâtres.
Amélioration des symptômes à l'air frais. Amélioration des symptômes au mouvement. Pulsatilla
  • Spasmodique ;
  • production importante de mucus bronchique ;
  • les enfants tendent à devenir bleus à la toux.
  • Râles ;
  • sifflements ;
  • dyspnée ;
  • aggravation de la toux au grand air.
  • Aggravation de la toux au mouvement ;
  • nausées ;
  • langue propre ;
  • tendance aux épistaxis.
Ipeca
  • Grande accumulation de mucus mais d'apparition tardive ;
  • expectoration difficile voire impossible.
  • Râles fins ;
  • dyspnée.
  • Asthénie ;
  • pâleur ;
  • somnolence ;
  • langue chargée.
Antimonium tartaricum
  • Expectoration de mucus et de pus ;
  • aggravation la nuit.
  • Frissons
  • transpiration grasse la nuit ;
  • salivation, mauvaise haleine.
Mercurius solubilis
  • Asthmatiforme ;
  • proche de la bronchite.
  • Respiration produisant des bruits anormaux ;
  • sifflements respiratoires.
Blatta orientalis

Besoin de mutuelle santé? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

Autres sujets sur Ooreka


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
LR
lorenzo ruta

infirmier,revendeur de matériel médical | ruta medical

Expert

dr hédi belhoula

méd. gle, méd. de famille, homéo, phyto, mct | cabinet médical

Expert

CN
clémentine n.

etudiante en pharmacie (5ème année)

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Pour aller plus loin


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.