Sommaire

 

Parmi les causes les plus fréquentes de toux nocturne, on retrouve : la toux médicamenteuse, l'asthme, l'écoulement nasal postérieur, la rhinopharyngite, le reflux gastrique (ou RGO) ou encore le le cancer bronchique.

Chez les nourrissons, la toux nocturne signe généralement une atteinte des voies aériennes inférieures. La vigilance s'impose si les épisodes de toux nocturne sont particulièrement récurrents.

Lire l'article Ooreka

On sait également que la toux nocturne a généralement une cause organique.

Identifier la toux nocturne

Pour pouvoir envisager un traitement de la toux efficace, il est important d'en retrouver la cause.

Cela est possible en se fiant à divers éléments :

  • une anamnèse à la fois rigoureuse et détaillée ;
  • une identification précise de la toux afin d'en définir les caractéristiques ;
  • l'heure ou les périodes d'apparition de la toux.

Toux nocturne et médicaments

La toux nocturne entraîne une importante fatigue, dans la mesure où le patient a beaucoup de mal à dormir. Elle empêche également l'entourage du malade de se reposer et a tendance à rendre la vie particulièrement difficile.

Lorsque les médicaments sont responsables de la toux nocturne, il est simple de retrouver une vie normale en stoppant leur prise.

Asthme et toux nocturne

L'asthme est l'une des principales causes de toux nocturne.

  • La toux qu'entraîne cette maladie se manifeste essentiellement en milieu de nuit.
  • La toux s'accompagne généralement d'une respiration sifflante, tout particulièrement perceptible à l'auscultation.
  • Pour mettre l'asthme en évidence, il est essentiel de rechercher des circonstances déclenchantes et en particulier à l'effort.
  • Souvent, des antécédents familiaux ou un terrain allergique sont retrouvés.

Rhinite et toux nocturne

Les rhinites qui entraînent un écoulement nasal dans l'arrière-gorge sont également une cause fréquente de toux nocturne. Dans ce cas, la toux intervient dès le coucher et/ou en début de nuit.

Par la suite calmée, la toux reprend le matin au lever.

Elle s'accompagne généralement :

  • d'un raclement de gorge ;
  • d'un écoulement nasal ;
  • d'un nez bouché ;
  • parfois d'une perte d'odorat.

Ce type de rhinite peut avoir une origine :

  • allergique ;
  • virale.
Lire l'article Ooreka

Reflux gastro-œsophagien et toux nocturne

Le reflux gastrique (RGO) entraîne lui aussi des toux nocturnes de façon régulière :

  • Dans ce cas de figure, il s'agit d'une toux sèche qui intervient aussi bien après les repas que la nuit, lorsque la personne adopte une position allongée.
  • Elle s'accompagne généralement de brûlures digestives qui remontent le long de l'œsophage.

Cancer bronchique et toux nocturne

Le cancer bronchique donne souvent à voir une toux nocturne.

Dans le cadre d'un cancer, la toux a tendance à s'accompagner d'hémoptysie, qui désigne le fait de tousser du sang, et se retrouve souvent chez un fumeur.

Lire l'article Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Comprendre la toux

Sommaire