Sommaire

Il existe de multiples traitements de la toux, qu'ils soient médicamenteux ou pas.

Traitement toux : déterminer l'origine

Pour savoir quel traitement de la toux adopter, il faut commencer par déterminer l'origine de celle-ci, qui peut être :

Traitement toux : déterminer les caractéristiques

On distingue différents traitements selon qu'il s'agit :

Lire l'article Ooreka

Médicaments contre la toux sèche

Les médicaments contre la toux sont extrêmement nombreux.

Dans le cadre de la toux sèche, les médicaments employés sont des médicaments antitussifs qui jouent sur le réflexe de toux en agissant directement au niveau des centres nerveux cérébraux.

Ces antitussifs sont constitués :

  • d'antitussifs opiacés ;
  • d'antitussifs antihistaminiques ;
  • d'antitussifs non opiacés et non antihistaminiques.

Antitussifs opiacés 

Ces médicaments :

  • contiennent :
    • soit de la codéine,
    • soit du dextrométorphane,
    • soit de l'éthylmorphine,
    • soit de la noscapine,
    • soit de la pholcodine ;
  • sont contre-indiqués en cas d'asthme ou d'insuffisance respiratoire ;
  • entraînent pour la plupart une somnolence.

Les traitements à base de codéine ou ses dérivés n'ont non seulement pas fait la preuve de leur efficacité en cas de toux aiguës ou chroniques chez les enfants de moins de 12 ans, mais ils peuvent en plus entraîner de graves effets secondaires tels qu'une dépression respiratoire, un choc anaphylactique et un risque d'addiction à long terme. De même, en aucun cas, les antalgiques opioïdes de forme pédiatrique ne doivent être utilisés pour traiter la toux chez le nourrisson.

Afin de limiter les effets indésirables, la prise de sirop contenant du dextrométorphane est donc préférable.

Antitussifs antihistaminiques

Les antitussifs antihistaminiques sont particulièrement indiqués pour la toux sèche nocturne. En effet, leur action sédative convient bien à ce type de symptômes.

En revanche, ils présentent des contre-indications qui rendent leur utilisation assez limitée. Eux aussi entraînent des risques de somnolence.

Antitussifs non opiacés et non antihistaminiques

Ces traitements-ci présentent moins d'effets indésirables que les précédents et ils sont indiqués dans le cadre des toux sèches de courte durée.

Médicaments contre la toux grasse

La toux grasse vise à protéger l'organisme ; il ne faut donc pas chercher à l'empêcher à tout prix. Les antitussifs sont donc formellement contre-indiqués.

De fait, les médicaments employés favorisent cette toux favorisant l'expulsion des mucosités.

De façon générale, les médicaments prescrits sont :

  • des expectorants ;
  • des fluidifiants.

Ils se présentent sous forme de sirops, de comprimés ou de sachets.

Bien entendu, comme toujours, retrouver la cause de la toux sera fondamental pour procéder à la mise en place d'un traitement adapté, la toux n'étant qu'un symptôme.

Traitement de la toux : pastilles

Les pastilles contre la toux sont généralement prescrites en cas de toux irritative. Elles vont avoir une action adoucissante pour la gorge et favoriser la salivation.

Les pastilles, tout comme les gommes anti-toux, sont en vente libre en pharmacie.

Pour certaines, il s'agit de véritables médicaments, susceptibles de présenter des effets secondaires et pour lesquelles il faut respecter les contre-indications.

Pour différencier les pastilles contre la toux qui ne sont que des bonbons des autres, il faut se référer aux composants.

Celles qui sont des médicaments et qui ont une véritable action thérapeutique contiennent une des substances suivantes :

  • benzocaïne ;
  • dyclonine ;
  • phénol.

Sirop pour la toux

Les sirops pour la toux peuvent présenter plusieurs types de composants  :

  • du dextrométhorphane ;
  • de la codéine ;
  • de la noscapine ;
  • du butarimate ;
  • des antihistaminiques.

La plupart des sirops sont des antitussifs et sont donc contre-indiqués en cas de toux grasse.

Toutefois, certains fluidifiants se présentent également sous la forme de sirop.

Traitement de la toux par les médecines douces

Parmi les médecines douces qui proposent de solutions pour le traitement de la toux, on retrouve notamment l'homéopathie et l'aromathérapie.

Toux et homéopathie

De nombreux remèdes homéopathiques existent pour traiter la toux. Le concept d'individualisation de l'homéopathie permet de la cibler au mieux.

Avoir identifié les différentes caractéristiques de la toux est essentiel pour mettre en place un traitement adapté.

Toux et aromathérapie

Les huiles essentielles sont également extrêmement utiles pour lutter contre la toux.

Elles ne devront toutefois pas être employées à la légère, car elles ont une action puissante.

Remèdes naturels

Enfin, il existe un grand nombre d'astuces et de remèdes permettant de lutter contre la toux ou de l'apaiser.

Parmi les plus connus, citons :